Historique du Renouveau Charismatique Catholique au Cameroun

logo SNRCCC 2Le Renouveau Charismatique Catholique (RCC), qui sur le plan mondial s’apprête à célébrer son cinquantième anniversaire, ne cesse de traverser le monde entier en transformant la vie de millions de femmes et d’hommes à travers une redécouverte expérimentale de la puissance de l’Esprit Saint dans leurs vies, leur poussant à être davantage amoureux et témoins du Christ et de son Eglise. Cette grâce immense a vu le jour en 1967 lors d’une retraite d’étudiants en Pennsylvanie (USA) qui en étudiant le livre des Actes des Apôtres et les Evangiles vont désirer vivre cette retraite pour demander au Seigneur le don de l’Esprit Saint et le renouvellement en eux des manifestations de l’Esprit Saint comme à l’époque de la première communauté. Cette grâce du RCC s’est implantée dans notre pays en 1975. En marche pour la célébration du quarantenaire du RCC au Cameroun, nous vous proposons ci-dessous des points de repères sur son historique au Cameroun.  

snrccc historique du rcccEn 1973 au Cameroun, le Père Anthony HOTHERSALL du monastère Cistercien à Bamenda lance une série de conférence au monastère sur le Renouveau Charismatique qu’il vient de découvrir en Angleterre. Le premier groupe naît de cette sensibilisation. Son rayonnement reste faible mais la graine est semée. Elle germera et irradiera dans la partie anglophone du pays. Avec le soutien des groupes Nigérians et surtout la bénédiction de Mgr Francis A. Arinze alors archevêque d’Onistha.
En 1975, à la suite d’une réunion d’information sur les groupes de réflexion et de prière dans l’archidiocèse de Yaoundé, est né à Mvolyé dans les locaux du centre d’éducation à la promotion collective, le groupe de prière qui portera plus tard le nom de Colonne de Feu. L’initiative est de Monsieur Hervé de Louvencourt, membre de la Communauté de l’Emmanuel, Hervé est amené à témoigner de son expérience spirituelle à travers le Renouveau Charismatique au Cameroun, puis en France.
En 1976 un groupe prend naissance à Sangmélima avec les jeunes du foyer de Nda Mevak autour de Sœur Anne Marie HAMON, fille  de Notre Dame du Sacré Cœur. Elle invite Hervé à y donner son témoignage et est encouragée et encadrée par les Pères Spiritains dont Léon AMAN. La visite au Cameroun du Père Jésuite Hollandais Jean Van Den EYNDE, un des pionniers du Renouveau Charismatique en Europe consolide ces initiatives.
Entre temps le Père Meinrad Pierre HEBGA, Jésuite de renom, qui vient lui aussi de faire l’expérience de l’effusion de l’Esprit Saint en Côte d’Ivoire et aux Etas-Unis d’Amérique, rentre au Cameroun avec la décision de partager ce qu’il a vécu de très fort avec ses compatriotes. Après avoir participé à quelques rencontres du groupe dit de la Cathédrale de Yaoundé, il ressent une forte intuition d’inculturer cette grâce pour une sensibilité plus locale, avec l’usage des langues locales. Aussi réunit-il quelques personnes autour de lui en septembre 1976 à la Maison Saint François-Xavier de Ndzon Melen au Centre Catholique Universitaire pour le lancement du groupe de prière qui s’appellera plus tard EPHATA.
Du côté de Douala les frères Canadiens du collège de la Salle, de retour de la retraite charismatique organisée par la sœur Anne Marie HAMON en Août 1976 à Sangmélima, sont touchés par la grâce du Renouveau. Ils commencent un groupe de prière dans la chapelle du collège avec les élèves et progressivement les adultes s’y joindront. Ce groupe portera le nom de l’EAU VIVE.
En 1979 dans l’Ouest du pays, Mgr André WOUKING Evêque de Bafoussam encourage le groupe lancé par Jean Célestin NGALAMO ;  L’apport des Jésuites Charles JACQUET et Yves Richard, ainsi que de la Sœur Françoise COURTINAT, servante du Sacré Cœur  de Jésus, affermit le groupe de l’aumônerie à KOUOGOUO I.
En 1981, le passage au Cameroun du Père Emiliano TARDIF et de Hervé Marie CATTA marque une étape importante dans la croissance de Renouveau. C’est les Jalons pour l’entrée des communautés nouvelles d’origine Européenne au Cameroun.
En effet, en 1982, un noyau de jeunes étudiants réunis autour de BABA Claude au Centre Catholique Universitaire de Yaoundé, ayant fait l’expérience de la prière charismatique dans le groupe du Père HEBGA et dans Colonne  de Feu, se sent poussé à vivre ensemble dans une même maison à l’exemple de la communauté primitive des actes  des apôtres. Ce groupe prend le nom de COMMUNAUTE DE CANA le 30 Septembre 1982.
La visite au Cameroun en 1983 du Père Daniel ANGE, fondateur de Jeunesse Lumière et de Pascal PINGAULT, fondateur de la Communauté de PAIN DE VIE en France, donne un élan nouveau et permet d’ouvrir une maison de cette communauté à Ngaoundéré.
En Mai 1986, Hyacinthe FOUDA, fils spirituel du Père HEBGA, lance le groupe EPHATA DE L’IIMMACULEE CONCEPTION. Ce groupe allie la dévotion au Saint Esprit à une forte dévotion mariale.
snrccc historique du rccc 2Le 27 Février 1991 ; quelques membres de la famille EPHATA lancent le groupe EPHRATA.
En 1994, la COMMUNAUTE DE L’EMMANUEL arrive au Cameroun.
Dans le sillage des campagnes d’évangélisation au Cameroun de Jean PLIYA, délégué de l’ICCRS pour l’Afrique Francophone, la FRATERNITE DES DISCIPLES D’EMMAÜS voit le jour, le 2 Mars 1999 autour de Valère Francis BALLABA.
Une floraison de groupes prend ainsi naissance à travers le pays. Les uns plus ou moins consistants que les autres.
Lors du 3e congrès Panafricain du Renouveau Charismatique Catholique en Août 1996 à Yamoussoukro en Côte d’Ivoire, le Cameroun est choisi pour abriter le 4e congrès Panafricain en 2001 à condition que le Renouveau Charismatique Catholique au Cameroun soit organisé et bien structuré. La Conférence Episcopale Nationale donne son accord pour la tenue dudit congrès à Yaoundé. L’Abbé René ZOCK A RIM, Aumônier Général de l’Apostolat des Laïcs, est chargé de mettre sur pied un organe qui rassemble toutes les sensibilités du Renouveau Charismatique Catholique du Cameroun. Ainsi naît le conseil national du Renouveau Charismatique Catholique qui regroupe en son sein l’aumônier national, les délégués diocésains nés du Renouveau Charismatique. Julienne MESEDEM est élue première Présidente de ce Conseil et Thomas EKWEYONG, Secrétaire Général.
En l’an 2000, Bafoussam accueille le 1er congrès National du Renouveau Charismatique Catholique.
En 2001 Yaoundé abrite comme prévu le 4e congrès Panafricain.
Le 30 Août 2004 la Conférence Episcopale du Cameroun, par l’entremise de S.E. Mr Joseph DJIDA, Président de la Commission pour l’Apostolat des Laïcs, nomme un aumônier national propre au Renouveau Charismatique, en la personne de l’Abbé Patrick CHI ADESO, de regrettée mémoire.

Julienne MESEDEM